HISTOIRE

Don Pedro Nazar, l´évêque de Calahorra et Nájera et Domingo de la Calzada sont les fondateurs de la Cofradia del Santo dont la création remonte a 1106, sous l´autorité d´un abbé. Le premier Prieur fut l´évêque de Calahorra et Nájera et a sa mort, Domingo de la Calzada lui succède, puis Juan de Ortega, Don Nuño. Ce dernier fut Prieur en 1120 pendant le règne d´ Alfonse 1er Le Batailleur. Cette Confrérie s´appelait a l´origine “Cofradia de Santa Maria y del Santo”.

Le siège de la Confrérie se tenait autrefois dans le Hospital Viejo (désormais le Parador de Turismo) et le 19 Janvier 1968 la Confrérie a acheté la partie ancienne de l’auberge, l’inaugurant  le 10 mai de la même année ; par la suite,  en 1991 la Confrérie acquit la partie correspondant au rez-de-chaussée et en 1994, toute la partie récente de l’auberge.

La Confrérie a ses propres statuts, approuvés par l´Autorité Ecclésiastique et inscrite au Ministère de la Justice de Madrid (Registre des Entités Religieuses).

Sepulcro

Sepulcro de Santo Domingo de la Calzada

Les organes du gouvernement de la Confrérie sont les suivants : l´Assemblée Générale des Frères du Saint (organe suprême comptant plus de 2000 Frères), le Conseil, formé chaque année par les membres de la Confrérie (1 Prieur, 4 Procuradores, 4 Mayordomos, les Prieurs de l´année précédente, 1 Abbé, 1 Secrétaire et les 10 derniers Prieurs des années précédentes).

D’après l’article 4, les objectifs de la Confrérie sont les suivants :

  • Imiter les vertus du Saint Patron et Fondateur, célébrant son culte à travers les traditions religieuses qui maintiennent son souvenir dans la ville.
  • Accueillir a l’auberge les pèlerins du chemin de Compostelle, leur proposer plusieurs types d’activités culturelles (discussions, expositions, chants).

Chaque année, l’auberge est tenue par les nouveaux membres de la Confrérie (Prieur, Procuradores et Mayordomos) qui se relient chaque semaine à l’auberge afin de s’assurer de sa propreté. Des hospitaliers volontaires sont également présents sur les lieux.

Histoire et contenu de la boîte en zinc

Cette boîte en bois est recouverte de zinc, elle est gardée par le Prieur à son domicile et tous les ans, le 10 mai, elle est transportée lors de la procession jusqu’ a la maison de la Confrérie où elle demeure jusqu’au 13 du mois. Elle sera ensuite gardée par le nouveau Prieur, l’année suivante.

La transcription littérale de l’acte est la suivante :

UNE CONFRÉRIE DE SANTO DOMINGO DE LA CALZADA – ACTE DE L´INVENTAIRE -J.H.S. –VIVE LE SAINT.- TAMPON DE LA CONFRÉRIE.
ACTE DE L´INVENTAIRE DES OBJETS, NOTICES, JOURNAUX, ETC.., APPARTENANT TOUS À L’ANNÉE 1909, 8 ième CENTENAIRE DE LA MORT DE SANTO DOMINGO DE LA CALZADA, LE CONTENU D´UNE PETITE BOITE QUI SE FERME AUJOURD’HUI, POUR QU’ELLE SOIT OUVERTE L’ANNÉE 2 009, 9 ième CENTENAIRE DE LA MORT DE SANTO DOMINGO DE LA CALZADA.

Le 15 juin 1933 à 17h, FÊTE DU SAINT CORPUS CHRISTI.

Dans la ville très loyale et très noble Santo Domingo de la Calzada, on a réuni, dans une maison d’Agustín García Trifol, Prieur de la Confrérie de l´illustre Patron et Fondateur, Santo Domingo de la Calzada, les messieurs qui composent la dite Confrérie en 1933 et 1934, les anciens Prieurs signataires, Messr. l’Abbé, Vagabond et le Secrétaire de la Confrérie, et le donateur de cette petite boîte et des objets, (excepté l’argent) M.I.Sr. D. Ángel Manso Armas, un chanoine de la Sainte Eglise Cathédrale de cette ville, pour procéder à l’inventaire de la dite boîte en bois, doublée de zinc et qui est spécifié dans le détail suivant :

6 paquets de cigarette chacun de 20, avec cette inscription : UN CADEAU DU CHANOINE D.ANGEL MANSO AUX CALCEATENSES DE L’ANNÉE 2009.
1 paquet avec 12 cigares purs, avec cette inscription : ANNÉE 1909 LES CIGARES OFFERTS AUX PÈLERINS de VILORIA LORS DU 8 IEME  CENTENAIRE DU SAINT(FETE). LE 31 MAI 1909. ANGEL MANSO. PARAPHÉ.
1 morceau de pain reparti par le prieur aux gens de la ville, Cirueña, Ciriñuela, Manzanares, Gallinero, Corporales et Morales en 1909.

1 bouteille du vin, du même vin utilisé lors de la célébration du 8 ieme centenaire du Saint en 1909.
1 bouteille de vin bénédictin, du même vin offert aux pèlerins au village Viloria de la La Rioja en 1909 lors du 8ième centenaire du Saint.

1 petite boîte contenant l´hostie

17 exemplaires du  « Journal périodique de la La Rioja » (jours : 2,3,6,7,9,12 (3),14,15,16,18,19,20,22,25 mai et 2 juin de 1909)
1 exemplaire de  » La Rioja » paru le 12 mai 1909.

1 exemple du sermon de la grande messe du 12 mai 1909.

5 programmes des fêtes célébrées en 1909.
1 programme des fêtes célébrées en 1909 par les Enfants Missionnaires du Cœur Immaculé de Marie, en l´honneur de l’archevêque et des évêques présents a la fête.
1 exemplaire de l’hymne du Saint.
1 livre racontant la vie et les miracles du Saint.
2 cahiers avec la notice complète de la célébration solennelle de 8ième centenaire du Saint Béni, écrite dans sa totalité par le M. I.  M. D. Ángel Manso Armas.

D’autres papiers de la Confrérie et commissions de l’année 1909.
45 pesetas d’Or et 6 pesetas d’argent, pour payer les  9 messes du neuvième centenaire du Saint, en 2009, que vous célébrerez l’année 2.009, 9 º un centenaire du Saint(Fête), à l´attention notamment des frères de la Confrérie.

Le rosario, avec l´image de Santo Domingo est antérieur à celui que l´on vénère de nos jours. On a fait don de ce rosario à D. Joaquín Manso en 1789. L´image antérieure est aujourd´hui conservée au-dessus de l’entrée à la Salle Capitulaire. La récente est vénérée a l’autel du sépulcre, deux photographies se trouvent d´ailleurs dans la boîte. Ce rosario fut déposé dans cette boîte par  M. I.Sr. D. Ángel Manso, arrière-petit-fils de D. Joaquín.

Foto = transfert de la boîte de zinc

Cette petite boîte fut donnée par M. I. Sr. D. Angel Manso Armas, chanoine de la Sainte Eglise Cathédrale de Santo Domingo, avec tous les objets qu’elle contient (sauf l´or et l´argent offert par les Frères de la Confrérie). C´est désormais la Confrérie, depuis deux ans, qui possède la petite boîte, passant de Prieur en Prieur.

Apparaissent l´intitulé et les signatures de M. Abad, Ildefonso Velasco, le chanoine Ángel Manso, M. le Prieur Agustín García, l´ancien Prieur M. Julio García, Procurador José Fernández, Procurador Nicolás San Martín, Mayordomo Salvador Rubio, Mayordomo Marino Pinto, Mayordomo Lázaro Gómez, Mayordomo Máximo Arenas et les anciens Prieurs Máximo Aransay, Valero Angulo, J. Manuel Alonso, Graciano Rioja, Victoriano Marín, Cesar Marín, Juan Cruz Capellán, Raimundo Cámara, Francisco de A. Ferrer, Felipe Gil, Fidel Ruiz de la Cuesta del Rió, Miguel Cámara, Miguel Ángel Capellán, y Julio Navas Madrigal.

Chaque année, lors du transfert de la boîte, le Prieur qui la reçoit doit signer un papier sur lequel il jure sur son honneur de garder la boîte dans de bonnes conditions, telle qu’on  lui a donnée.